1800, Buc'hoz, Manuel cosmétique et odoriférant des plantes.

ou, Traité de toutes les plantes qui peuvent servir d'ornement, de fard et de parfums aux dames; auquel on a joint la quatrième édition de la Toilette de Flore, y compris la traduction anglaise. Ouvrage utile aux parfumeurs, baigneurs et autres personnes chargées de la direction des toilettes.

En rupture de stock
Isbn
LA530
450,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

 

  • Etat : bon état, légèrement frotté, coins et coiffes légèrement émoussés, quelques faibles rousseurs éparses, minimes traces de mouillure aux coins supérieures des premiers 4 feuillets, non coupé. Dans l'ensemble bon exemplaire propre.
  • Reliure : carton de l'époque.
  • Volume : 1 volume.
  • Format : In-8.
  • Pages : XVI, 286 pp.
  • Editeur : Paris, chez l'auteur.
  • Date : An VIII (1800).
  • Références : Quérard I, 552; Jackson, Forgotten books, 30.


    Très rare édition originale.

    Joseph Pierre Buc'hoz est né à Metz, le 27 janvier 1731. Après des études classiques faites à Metz avec un certain succès, d'après le voeu de ses parents il étudia le droit» et fut admis comme avocat à Pont-à-Mousson en 1750. Reçu médecin à Nancy en 1759, plutôt, semble-t-il, qu'en 1763, il obtint le titre de médecin ordinaire du roi Stanislas. Il fut membre actif ou correspondant de nombreuses Académies : Metz, Nancy, Châlons-sur-Marne, Mayence, Lyon, Dijon, Bordeaux, Angers, Caen, Rouen, Béziers, etc. Avocat au Parlement de Metz, puis médecin, il résolut bientôt de se livrer entièrement à la botanique. Agrégé et démonstrateur de botanique au Collège royal des médecins de Nancy, où il contribua à la fondation du Jardin des Plantes, il entreprit de nouvelles randonnées, en Auvergne, puis à travers l'Europe, mais le désir d'accroître sa réputation, joint à la nécessité de vendre les ouvrages multipliés qu'il composait, le conduisirent à Paris, et il s'y fixa définitivement.
    Ses biographes se sont demandés s'il n'a pas été, soit l'écrivain le plus fécond de son siècle, soit, avec l'Anglais Hill, le naturaliste le plus avide de publications. Béguin cite une liste de 208 titres qui vont du Discours sur la botanique (1760) au Traité du chocolat (1812). Bien qu'il ait reçu des témoignages d'estime (notamment de D'Alembert), brassé beaucoup d'idées et fait toutes sortes de petites inventions, il semble difficile de dire si l'on doit ou non le considérer comme un savant méconnu.

Caractéristiques
Condition D'occasion - Bon
Langue France
Illustré Non
Année 1800
Auteur / Cartographe / Photographe Buc'hoz Pierre-Joseph
Editeur Blanchard Librairie des sciensces et des arts
Première édition Oui
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Cartonné
Taille 22 x 14 cm
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires. S’il vous plaît Connectez-vous ou créez un compte

No Related Posts