Ficin, Théologie platonicienne de l'immortalité des âmes, bilingue français-latin, 3 tomes.

Théologie platonicienne de l'immortalité des âmes / Platonica theologia de immortalitate animorum. Livres I - XVIII. Contient le texte des Opuscules théologiques / Opuscula theologica (texte latin seul). Texte critique établi et traduit par Raymond Marcel. (Les Classiques de l'Humanisme). Paris 1964 - 1970. Edition originale.

En rupture de stock
Isbn
LM321
125,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

 

  • Etat : bon état, annotations en crayon, sinon très bon exemplaire.
  • Illustrations : 6 planches en noir et blanc hors texte.
  • Reliure : couverture souple d'éditeur, non rogné.
  • Volume : 3 volumes.
  • Format : in-8.
  • Pages : 338, 300 et 396 pp.
  • Editeur : Paris, Société d'édition Les Belles Lettres.
  • Date : 1964 - 1970.


    Edition bilingue français et latin, édition originale de la traduction de  Raymond Marcel.


    Opuscula theologica: Theologia platonica. - Argumentum in Platonicam theologiam. - Quinque Platonicae sapientiae claves. - De raptu Pauli ad tertium caelum. - Quid sit lumen.

    Le texte de l'œuvre Théologie platonicienne de l'immortalité des âmes est en latin et en français, les textes des autres œuvres uniquement en latin.

    Auteur et traducteur fécond, doué d'un sens de la pensée antique tellement hors du commun qu'aujourd'hui encore ses interprétations peuvent parfois guider l'érudition moderne, Marsile Ficin (1433 - 1499) a édité en latin, c'est-à-dire restitué à l'Occident, Platon, Plotin, Porphyre, Jamblique, Synésios, Proclus, Priscien de Lydie et Hermès Trismégiste. Il a su donner une voix et une pensée entièrement nouvelles aux études humanistes, en des ouvrages inspirés, telle sa Théologie Platonicienne de L'Immortalité des âmes (1482), ou empreints d'hérésie et de sciences occultes, tels ses De vita libri tres (1489). Du sein de son "Accademia di Careggi", - d'après le lieu d'un petit domaine donné par les Médicis -, et qui ne fut rien d'autre qu'un cénacle libre et sans règles, un réseau florentin, italien, puis européen d'auditeurs, de correspondants, de "coplatoniciens" fidèles, Marsile n'entretenait rien moins que le feu sacré d'un culte intellectuel, hors normes, au-dessus des universités et des dogmes, à l'image de cette flamme qui brûlait, dit-on, chez lui sous le simulacre de Platon.

Caractéristiques
Condition D'occasion - Bon
Langue France
Illustré Oui
Année 1964
Auteur / Cartographe / Photographe Ficin Marsile
Editeur Belles Lettres
Première édition Oui
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Broché
Taille 22,5 x 14 cm
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires. S’il vous plaît Connectez-vous ou créez un compte

No Related Posts

Nous avons trouvé d'autres produits que vous pourriez aimer !