1863, Alexis Piron, Voyages à Beaune.

Seule relation complète et en partie inédite, accompagnée, pour la première fois, de toutes les pièces accessoires. Publié sur les manuscrits autographes originaux, avec une introduction et des notes par Honoré Bonhomme. Paris 1863.

En stock
Isbn
LA624
125,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

 

  • Etat : très bon état, légèrements frotté, une page avec quelques petites taches. Très bel exemplaire.
  • Reliure : demi-cuir de l'époque, dos orné, pièce de titre verte.
  • Volume : 1 volume.
  • Format : In-12.
  • Pages : 2 ff., 113 pp., 1 f.
  • Editeur : Paris, Jules Gay.
  • Date : 1863.




    Né à Dijon Alexis Piron s'y livre à son jeu favori, dans lequel il excelle: il crible d’épigrammes les Dijonnais, mais surtout les Beaunois. L’histoire locale fourmille d’anecdotes savoureuses sur le thème qui exacerbe une ancienne rivalité entre les deux cités et qui brode sur le motif: les Beaunois sont des ânes. On représente Piron coupant des chardons dans un champ et clamant : « En guerre avec les Beaunois, je leur coupe les vivres. » On le représente au théâtre de Beaune ; un spectateur se plaint qu’il n’entend pas les comédiens, Piron rétorque : « Ce n’est pourtant pas faute d’assez longues oreilles. »

    Alexis Piron
    , (1689 - 1773), dramaturge et homme d'esprit français, devint célèbre pour ses épigrammes et pour sa comédie La Métromanie (1738; "La folie de la poésie"). Piron a été secrétaire d'un banquier et a ensuite étudié le droit. En 1719, il s'installe à Paris, où il travaille comme copiste, luttant entre-temps pour entrer dans le monde des lettres. Après Arlequin Deucalion (1722) et d'autres pièces à succès écrites pour les populaires Théâtres de la Foire, Piron produit Les Fils ingrats ("The Ungrateful Sons") à la Comédie-Française en 1728. La Métromanie, une comédie pleine d'esprit et d'urbanité qui le dépeint comme un jeune poète enivré d'aspirations littéraires, reste sa pièce la plus marquante; elle a été reprise à la Comédie-Française jusque tard dans le XIXe siècle. Après avoir atteint une modeste renommée, Piron acquiert des mécènes nobles et l'entrée dans plusieurs salons littéraires, mais il continue à mener une vie indépendante et insouciante et devient connu pour son esprit vif et ses épigrammes. Le roi Louis XV oppose son veto à l'élection de Piron à l'Académie française en 1753 à cause de l'Ode à Priape, qu'il avait écrite dans sa jeunesse. Il reçoit cependant une pension royale et se venge de l'Académie dans l'une de ses plus célèbres épigrammes "Ci-gît Piron, qui ne fut rien, / Pas même un membre de l'Académie".
Plus d'infos
Condition D'occasion - Très bon état
Langue France
Illustré Non
Année 1863
Auteur / Cartographe / Photographe Piron Alexis
Editeur Gay Jules
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Demi cuir
Taille 15,5 x 9,5 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1863, Alexis Piron, Voyages à Beaune.
Votre notation