1750, Arnauld/Nicole, La logique ou l'art de penser.

Contenant, outre les règles communes, plusieurs observations nouvelles, proprees à former le jugement. Huitième édition, revue et de nouveau augmentée. Paris 1750.

En stock
Isbn
LA618
150,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

 

  • Etat : correct, frottements et égratinures, coiffes arasées, coins bossoulés, page de garde avant légèrement détachée, deux annotations en encre sur le titre, faibles rousseurs et taches éparses, p. 339 - 360 petit trou dans la marge intérieure, les dernières 20 pp. avec une mince trace de mouillure dans la marge inférieure.
  • Illustrations : ornement au titre, lettres ornées, bandeaux, culs de lampe.
  • Reliure : plein cuir de l'époque, dos orné, pages de garde marbrées, tranches rouges.
  • Volume : 1 volumes. 
  • Format : In-12.
  • Pages : 2 ff., 399, (1) pp., 2 ff. (a2, A - Q12, R8, S2).
  • Editeur : Paris, Guillaume Desprez.
  • Date : 1750.



    Publication anonyme. Barbier attribue les deux discours qui précède le texte d'Arnauld à Pierre Nicole.

    Il paraît que dès son enfance, Antoine Arnauld *, dit le « Grand » Arnauld, démontrait un amour si grand pour la vérité que jusque dans les jeux de son âge il ne pouvait souffrir aucun mensonge.
    Cette passion démesurée l’a parfois éloigné du chemin de la charité qu’en bon augustinien il aurait peut-être dû pratiquer avec une plus grande application, pour l’entraîner dans des polémiques féroces où son savoir était mis au service d’une violence verbale qui a effrayé plus d’un adversaire. Interlocuteur et lecteur de tous les philosophes les plus importants de l’époque – Mersenne, Descartes, Pascal, Leibniz, Malebranche, pour ne citer que les noms les plus connus –, adversaire acharné des théologiens protestants et jésuites, défenseur sans réserves de ses amis de Port-Royal, le Grand Arnauld, né en 1612 et mort en 1694, a traversé le siècle d’un bout à l’autre en le marquant de ses idées. Il a été, entre autres, le co-auteur (avec Pierre Nicole) de la Logique ou l’Art de penser (1662) et (avec Claude Lancelot) de la Grammaire générale et raisonnée (1662) – deux ouvrages qui sont bien plus que de simples curiosités de cabinet, comme l’attention et l’intérêt que Michel Foucault et Noam Chomsky leur ont portés ne le démontrent que trop bien. Par ailleurs, dans les cinquante ans de son activité intellectuelle, il trouvera le temps et l’énergie de rédiger des dizaines d’ouvrages théologiques, d’être en correspondance avec tous les esprits éclairés du siècle, de s’occuper de philosophie, de logique et de grammaire voire de géométrie.
Plus d'infos
Condition D'occasion - correct
Langue France
Illustré Non
Année 1750
Auteur / Cartographe / Photographe Arnauld Antoine et Pierre Nicole
Editeur Desprez Guillaume
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 17 x 10 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1750, Arnauld/Nicole, La logique ou l'art de penser.
Votre notation