Hakluyt Society, The pacific journal of Louis-Antoine de Bougainville.

1767 - 1768. Traduit et édité par John Dunmore. (Ouvrages publiés par la Hakluyt Society. Troisième série, n° 9). London 2002.

En stock
Isbn
0904180786
60,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

  • Etat : très bon etat, minimes frottements.
  • Illustrations : 2 planches en couleurs, 3 illustrations, 6 cartes.


    English translation from an edition of Bougainville’s journal, first published from the original in French in 1977. Including a selection of documents written by those who sailed with Bougainville. With an introduction.

    Bougainville appareille de Nantes en novembre 1766 avec des officiers et des équipages expérimentés. Il a aussi embarqué deux scientifiques : un jeune astronome et mathématicien, Pierre-Antoine Véron et un médecin botaniste, Philibert Commerson. Si la traversée de l’Atlantique est rapide (La Boudeuse arrive à Montevideo fin janvier 1767), plus de dix mois sont mangés par l’opération de restitution de cet archipel, soit près de la moitié de la durée du voyage, puisque les instructions royales prescrivaient de ne pas dépasser le terme de deux ans. Bougainville sort du détroit de Magellan le 26 janvier 1768. Après avoir aperçu les Tuamotu, il aborde Tahiti le 1er avril. La rencontre avec les Polynésiens suscite un enthousiasme sans borne, mais ce séjour idyllique dans la « Nouvelle Cythère » dure peu, puisque La Boudeuse et L’Étoile reprennent leur périple à la mi-avril. Après la découverte des Nouvelles-Hébrides, Bougainville renonce à atteindre la Chine et met le cap à l’ouest, reconnaît les Samoa et traverse les Nouvelles-Hébrides. Il longe en juin la dangereuse barrière de corail qui défend la côte est de l’Australie, passe au large de la Nouvelle-Guinée et traverse l’archipel des Salomon. Cette exploration de la Mélanésie apparaît très rapide, mais le temps presse, car les vivres s’épuisent, tandis que les indigènes se montrent peu accueillants, sinon franchement hostiles. Bougainville entre dans la mer des Moluques et parvient à Batavia fin septembre 1768. Le retour s’opère avec la traversée de l’océan Indien, l’escale à l’Île de France (l’île Maurice) et le passage du cap de Bonne-Espérance. La Boudeuse mouille à Saint-Malo 16 mars 1769.

     

Plus d'infos
Condition D'occasion - Très bon état
Langue Royaume-Uni
Illustré Oui
Année 2002
Auteur / Cartographe / Photographe Bougainville Louis-Antoine de
Editeur Hakluyt Society London
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Cartonné
Taille 25 x 18 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :Hakluyt Society, The pacific journal of Louis-Antoine de Bougainville.
Votre notation