1611, Gregorius, Syntagma iuris universi.

atque legum pene omnium gentium, et rerum publicarum praecipuarum, in tres partes digestum... Haec editio post auctoris ipsius recognitionem, auctionem et emendationem. Nunc denuo ab innumeris mendis, tam in textu, quam allegationibus, exactissime repurgata, emaculata, novis subinde Notis, Argumentis aucta, et aliis insuper ornamentis illustrata, Quartum nunc in lucem produit. Genève 1611.

En stock
Isbn
LA588
750,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

 

  • Etat : correct, légèrement frotté, minime manque de cuir aux plats, coiffes arasées, coins bossoulés, petits défauts au joint avant, quelques annotations aux gardes avant et au titre, traces de mouillure en particulier au début et à la fin, petits défauts et traces de pliure aux marges latérales, petits traces de trou de ver p. 101 - 132, 745 - 780 et 813 - 848, rousseurs éparses, quelques pages légèrement brunies, 5 ff. avec déchirures d'environ 5 cm, dont 4 latérales, taches d'encre éparses. Dans l'ensemble bon exemplaire.
  • Illustrations : marque au titre de l'imprimeur-libraire , page de titre en rouge et noir, bandeaux, lettrines, culs-de-lampe gravés sur bois.
  • Reliure : plein cuir de l'époque, filets et vignettes dorés aux plats, dos orné à nerfs.
  • Volume : 1 volume.
  • Format : In-Folio.
  • Pages : 18 ff., 1016 pp., 90 ff. Texte sur deux colonnes. ):( - ):(6, A - Z6, Aa - Zz6, Aaa - Zz6, Aaaa - Oooo6, Pppp5, A - O6.
  • Editeur : Genève, Philippe Albert (Aureliae Allobrogum, excudebat Philippus Albert).
  • Date : 1611.


    L'édition originale fut publiée à Francfort en 1591.

    La belle marque de Philippe Albert montre un modèle représentant la renommée, femme ailée jouant de la trompette avec sa main droite, un livre ouvert sur la gauche, flanqué de deux serpents. Son pied gauche repose sur un globe qui à son tour est présent dans un bloc rectangulaire. Devise : "Perpetuaque gloria comparatur, ac studio per orben virtute".

    Grégoire (né vers 1540 et mort vers 1614) a été professeur à Cahors, Toulouse et Pont-a-Mousson où il a eu de violentes querelles avec les jésuites. Son "grand syntagme juris universi" est fondé sur l'ordre des institutions. Mais il s'en écarte dans la mesure où il place les res avant les personae, parce que tel était l'ordre lors de la création. Il entend par actiones tous les actes, c'est pourquoi il rassemble aussi les modes d'acquisition de la propriété, les contrats, les crimes, etc. Sa systématique n'a guère été reconnue en Allemagne, mais son ouvrage a été très utilisé" (voir Stintzing-Landsberg).
Plus d'infos
Condition D'occasion - correct
Illustré Non
Année 1611
Auteur / Cartographe / Photographe Gregoire Pierre
Editeur Albert Philippe
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 36 x 24 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1611, Gregorius, Syntagma iuris universi.
Votre notation