1716, Les Oeuvres de Saint Cyprien de Cartage.

Evêque de Cartage et martyr. 2 tomes en 1 volume. Traduites en français par Pierre Lombert avec des remarques. Une nouvelle vie de Saint Cyprien tirée de ses écrits. Rouen 1716.

En stock
Isbn
LA580
150,00 €

 

  • Etat : bon état, frotté, petit manque de cuir aux coiffes, au dos et au deuxième plat, coins un peu émoussés, faibles rousseurs et petites taches dans les marges, petites traces de mouillure dans les marges des premières et dernières pages. Dans l'ensemble bel exemplaire propre.
  • Illustrations : lettrines et bandeaux signés LS.
  • Reliure : plein cuir de l'époque, dos à nerfs orné, pages de garde marbrées.
  • Volume : 2 tomes en un volume.
  • Format : In-4.
  • Pages : 128 pp., 4 ff., 306 pp., 24 ff., 1 f. (titre), 432 pp.
  • Editeur : Rouen, Antoine Le Prevost.
  • Date : 1716.
  • Références : Brunet II, 460.


    Né au début du IIIe siècle à Carthage, où il est un rhéteur renommé, Cyprien est choisi comme évêque de cette ville peu après sa conversion (248-249). Bientôt éclate la persécution de Dèce (fin 249). Obligé de se cacher, Cyprien soutient par ses Lettres la résistance de ses fidèles. Rentré à Carthage, il doit régler le problème de la réconciliation des lapsi (les chrétiens qui avaient « failli » durant la persécution) : en plein accord avec l'évêque de Rome Corneille, il prend à leur égard des mesures de miséricorde (concile de Carthage, 251), qui provoquent le schisme des rigoristes Felicissimus et Novat (à Rome, à la même époque, dans une situation analogue, c'est le schisme de Novatien). À partir de 255, Cyprien se trouve en conflit violent avec le successeur de Corneille, Étienne, au sujet de la validité du baptême administré par les hérétiques : trois conciles de Carthage (255, 256) maintiennent la tradition africaine, qui niait cette validité et rebaptisait les hérétiques qui revenaient à l'Église ; Étienne tient pour la tradition opposée de l'Église de Rome. Le conflit faillit amener une rupture. Quand la persécution reprend sous Valérien, Cyprien, d'abord relégué à Curubis, est ensuite rappelé à Carthage, où il est condamné et décapité le 14 septembre 258.
Plus d'infos
Condition D'occasion - Bon
Langue France
Illustré Non
Année 1716
Auteur / Cartographe / Photographe Cyprien de Carthage
Editeur Le Prevost Antoine
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 26 x 20 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1716, Les Oeuvres de Saint Cyprien de Cartage.
Votre notation