1786, Cabinet des Fées 24, Prince de Aigues-Marines, Féeries nouvelles, par Caylus, illustré.

Le Cabinet des Fées, ou Collection choisie des contes de fées, et autres contes merveilleux. Tome 24. Ornés de figures de Mariller. Amsterdam 1786.

En stock
Isbn
LA566
40,00 €

 

  • Etat : bon état, légèrement frotté, par endroits quelques minimes égratinures, aux joints extérieurs et à la coiffe supérieure petits manques de cuir, légèrement bruni, minimes rousseurs éparses, l'étiquette du dos indique tome 25 au lieu de tome 24. Dans l'ensemble bon exemplaire propre.
  • Illustrations : 3 planches gravées hors texte de Clément-Pierre Mariller.
  • Reliure : plein cuir de l'époque, dos lisse doré, tranches marbrées.
  • Volume : 1 volume.
  • Format : In-8.
  • Pages : 2 ff., 519 pp.
  • Editeur : Amsterdam, et se trouve à Paris, Rue et Hôtel Serpente.
  • Date : 1786.
  • Références : Brunet I, 400.


    Contient: Le prince de Aigues-Marines & Le prince invisible, par Louise Cavalier L'Eveque. - Féeries nouvelles, par Anne Claude de Caylus.

    Anne-Claude-Philippe de Caylus (1692 - 1765) est un archéologue et écrivain français. Aristocrate apparenté à Mme de Maintenon, il abandonna rapidement la carrière des armes pour voyager en Europe et au Moyen-Orient. Ses fouilles archéologiques, ses recherches historiques, ses dessins et gravures l'appelèrent à l'Académie de peinture et de sculpture, puis à celle des inscriptions et belles-lettres où il présenta de nombreux mémoires. Son Recueil d'antiquités égyptiennes, étrusques, grecques, romaines et gauloises (1752-1767) a été lu attentivement par Winckelmann et Lessing. Son activité de critique l'opposa à Diderot qui s'est parfois inspiré de lui. Il témoigne du même goût pour la diversité des mœurs et des témoignages historiques dans ses œuvres: traduction d'un roman médiéval, contes de fées, écritures populaires.

    La plus ancienne collection de littérature fantastique et de contes de fées.

    "
    Le Cabinet des Fées" est une compilation extraordinaire, qui compte 41 volumes, publiés entre 1785 et 1789. La quête du compilateur, le chevalier Charles-Joseph de Mayer consistait à recueillir les contes populaires parvenus jusqu’à son siècle et ainsi les sauver de l’oubli. Il ne se contente pas de consigner tous les contes auxquels il a accès. Il suit une ligne éditoriale en excluant notamment les contes jugés licencieux et donne en effet beaucoup d’importance à l’aspect « éducatif » des contes. Les contes étrangers (orientaux principalement) sont bien représentés car source d’inspiration pour beaucoup d’auteurs français et également très populaires. Il n’y a donc pas de frontières géographiques dans le recueil et il en va de même en ce qui concerne le genre du récit. Ce dernier ne se limite pas au conte de fées, il englobe de façon générale le merveilleux mais comprend aussi les récits non-empreints d’éléments magiques.
Plus d'infos
Condition D'occasion - Bon
Langue France
Artiste / Illustrateur Mariller Clement-Pierre
Illustré Oui
Année 1786
Auteur / Cartographe / Photographe L'Eveque Louise Cavalier et Anne Claude Philippe de Caylus
Editeur Hotel Serpente
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 20 x 13 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1786, Cabinet des Fées 24, Prince de Aigues-Marines, Féeries nouvelles, par Caylus, illustré.
Votre notation