1756 Grandmaison, La Petite Guerre.

Thomas Auguste Grandmaison, La petite guerre, ou Traité du service des troupes légères en campagne. 2 parties en 1 vol. Paris 1756. Edition originale.
En stock
Isbn
LA440
1 200,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

 

  • Etat : très bon état, légèrement frotté, petites éraflures aux coins, quelques minimes rousseurs et taches éparses, faux-titre et titre minime trace de trou de ver, 1 feuillet avec un tout petit trou dans la marge latérale. Très bon exemplaire.
  • Volumes : deux parties en 1 volume.
  • Reliure : plein veau de l'époque, dos à nerfs et décor floral dorés, tranches rouges, pages de garde marbrées.
  • Format : In-8.
  • Pages : 6 ff., 417, (1) pp. (p. 1 - 202, faux-titre, titre, p. 203 - 417), 1 f.
  • Editeur : Sans lieu (Paris).
  • Date : 1756.
  • Ref. :  Quérard III, 446.


    Rare édition originale, qui se présente en 1 volume ou 2, selon les tirages.
    Cette édition appartient à la collection "Les introuvables de l'art militaire".

    L'ouvrage de Grandmaison, un des textes fondateurs de la théorie de la petite guerre, est la seconde publication qui traite du sujet, faisant suite au traité du chevalier de Lacroix (fils du célèbre partisan de la fin de règne de Louis XIV) paru en 1752.
    C'est en 1746 que le maréchal de Saxe révéla sa parfaite maîtrise de la stratégie indirecte, à travers l'utilisation de la « petite guerre », du harcèlement continu, pour vaincre l'ennemi au détail. Au milieu du 18e s., la pratique de la « petite guerre », modérément entachée par quelques échecs, avait forcé l'admiration générale en France, au point que les chefs légendaires de compagnies franches servirent d'exemples aux dictionnaires du temps (La Chesnaye, Trévoux, l'Encyclopédie), pour illustrer leurs définitions de la « petite guerre ». 

    Thomas-Auguste Grandmaison (1715-1801) fit une belle carrière, étant donné son extraction de petite noblesse: officier dans la milice, il passa dans les compagnies franches de dragons puis d'arquebusiers, servit ensuite dans le régiment des volontaires de Flandre puis n° 30 dans celui du Hainaut. Il atteignit les grades de lieutenant-colonel puis de lieutenantgénéral, après avoir été gouverneur de Cambrai. Il se montra excellent meneur d'hommes et fit preuve d'un grand courage au cours des guerres de Succession d'Autriche et de Sept Ans, puis en Corse. Il révéla donc sa valeur principalement dans des opérations de petite guerre, sous les ordres d'hommes passés maîtres dans le domaine tels que le colonel de Grassin ou le maréchal de Saxe, et se trouvait donc un des officiers les mieux indiqués pour écrire le présent traité.

Plus d'infos
Auteur / Cartographe / Photographe Grandmaison Thomas Auguste LeRoy de
Condition D'occasion - Très bon état
Langue France
Illustré Non
Année 1756
Première édition Oui
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 17 x 10 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1756 Grandmaison, La Petite Guerre.
Votre notation