1666 Les fortifications du Chevalier Antoine de Ville.

Les Fortifications du chevalier Antoine de Ville, contenant la manière de fortifier toute sorte de places...avec l'attaque et les moyens de prendre les places par intelligence... plus la deffense & l'instruction générale... le tout representé en cinquante-cinq planches... Paris, La Compagnie des Libraires du Palais 1666.
En stock
Isbn
LA438
950,00 €

 

  • Etat : très bon état, légèrement frotté, défaut coiffe inférieure, pages de garde et frontispice dans la marge supérieure minimes taches, légèrement bruni avec quelques minimes rousseurs et taches éparses, une planche dépliante avec une petite déchirure latérale. Bon exemplaire propre.
  • Illustrations : frontispice titre gravé, 1 table et planche non numérotées et 53 illustrations gravées à l'eau-forte in-texte et 10 planches dépliantes hors-texte, numérotées de 1 à 53, en sautant le n° 28 tel que publié.               
  • Volumes : 1 volume.
  • Reliure : plein veau de l'époque, dos à nerfs doré.
  • Format : In-8.
  • Pages : 7 ff., 520 pp., 18 ff.
  • Editeur : Paris, La Compagnie des Libraires du Palais.
  • Date : 1666.
  • Ref. :  Graesse VII, 321.


    Antoine Deville ou de Ville (1596-1656), ingénieur militaire natif de Toulouse, doit sa renommée à son œuvre intitulée Les fortifications, dont la première édition paraît à Lyon en 1629, alors qu’il est âgé de trente-deux ans. À la fois fin mathématicien et homme de terrain, Antoine Deville a vraisemblablement été éduqué au collège des Jésuites de Toulouse. Il débute sa carrière militaire très tôt en participant aux diverses campagnes menées contre les protestants durant la décennie 1620-30. Engagé comme chevau-léger au siège de la ville de Montauban en 1621, il participe en 1624 au siège de La Rochelle puis aux campagnes menées contre les huguenots dans le Sud-Ouest et dans le sud du Massif Central. En 1626 il poursuit sa carrière aux Pays-Bas dans les bataillons du duc de Savoie Charles Emmanuel Ier ; il s’illustre en obtenant l’ordre de Saint-Maurice et de Saint-Lazare. Profitant ensuite d’une courte période de liberté, il accomplit un voyage en Italie, notamment à Rome et dans le royaume de Naples durant lequel il réunit la documentation nécessaire à la publication de son ouvrage sur les fortifications. Cet ouvrage sera réédité cinq fois au cours du XVIIe siècle, en 1636 et 1666 à Paris, en 1640 à Lyon, enfin en 1672 et 1675 à Amsterdam. Les éditions ultérieures de l’ouvrage n’y apporteront pas de modifications, seuls le nom de l’éditeur et de la date de publication étant modifié au frontispice.
    À la différence de l’œuvre contemporaine de Blaise de Pagan publiée en 1640 dont Vauban avouera s’être inspiré pour moderniser les principes de la fortification « à la moderne », ce n’est point par la nouveauté des théories obsidionales que l’ouvrage de Deville prime mais plutôt par son souci de rationalisation de l’art de la guerre. Accordant une grande importance à l’économie du siège, à la logistique militaire et à l’ordre des attaques et de la défense, ses écrits seront une source d’inspiration majeure pour l’ouvrage de Vauban.

Plus d'infos
Auteur / Cartographe / Photographe Deville Antoine
Condition D'occasion - Très bon état
Langue France
Illustré Oui
Année 1666
Editeur Compagnie des Libraires du Palais
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 19 x 12 cm
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :1666 Les fortifications du Chevalier Antoine de Ville.
Votre notation