1639, Irénée, Sancti Irenaei adversus Valentini et similium gnosticorum haereses libri quinque.

Iam secundo... editorum codicum collatione... repurgati et aliquot capitibus aucti: Praeterea omnibus, quae apud veteres exstant fragmentis graecis ac latinis; item, quibusdam Sancti Polycarpi,... scriptis nunquam antea editis... locupletati... Accessit quoque Arnobii catholici et Serapionis Aegyptii conflictus de Deo trino et uno... Omnia studio... Francisci Feu-Ardentii,... Adjecta sunt... alia quaedam fragmenta Irenaei ex eminentissimi cardinalis Rupifucaldi bibliotheca deprompta, graece ac latine edita. Paris 1639.

En stock
Isbn
LA749
350,00 €

 

  • Etat : bon état, frottements avec petits défaut, coiffes aradées, coins émoussés, mors fendus, manquent les gardes volantes, petit manque à la marge supérieure du titre, un feuillet avec déchirure latérale de 5 cm, faibles rousseurs, en partie légèrement bruni, jusqu'à p. 250 faibles traces de mouillure dans la marge supérieure, une centaine de pages avec petites galeries de vers. Dans l'ensemble bon exemplaire propre.
  • Illustrations : titre en rouge et noir, marque au titre (le Grand-Navire),  bandeaux, lettres ornées et culs-de-lampe gravés sur bois.
  • Reliure : plein cuir de l'époque, dos à nerfs orné.
  • Volume : 1 volume.
  • Format : in-folio.
  • Pages : 18 ff., 569, (1) pp., 29 ff. (a6, e6, i6, A - Z6, Aa - Zz6, Aaa - Eee6, Fff4, Ggg4).
  • Editeur : Paris, (Compagnie de la Grand-Navire).
  • Date : 1639.


    Saint Irénée, (né vers 120/140, Asie Mineure - mort vers 200/203, probablement à Lyon), fut évêque de Lugdunum (Lyon), apologiste et principal théologien chrétien du IIe siècle. Son ouvrage Adversus haereses (Contre les hérésies), écrit vers 180, est une réfutation du gnosticisme. Au cours de ses écrits, Irénée a fait avancer le développement d'un canon d'Écritures faisant autorité, le credo et l'autorité de la fonction épiscopale.
    Irénée a adopté une attitude totalement négative et sans réaction à l'égard de Marcion, un chef schismatique de Rome, et du gnosticisme, un mouvement intellectuel à la mode dans l'Église en pleine expansion, qui épousait le dualisme. Le gnosticisme ayant été vaincu grâce aux efforts des premiers Pères de l'Église, parmi lesquels saint Clément d'Alexandrie et Irénée, les écrits gnostiques ont été largement effacés. Pour reconstruire les doctrines gnostiques, les chercheurs modernes se sont donc largement appuyés sur les écrits d'Irénée, qui résumait les vues gnostiques avant de les attaquer. Après la découverte de la bibliothèque gnostique près de Najʿ Ḥammādī (en Égypte) dans les années 1940, le respect pour Irénée a augmenté: il a été prouvé qu'il avait été extrêmement précis dans son rapport des doctrines qu'il rejetait.
Caractéristiques
Condition D'occasion - Bon
Illustré Non
Année 1639
Auteur / Cartographe / Photographe Irenee
Editeur Compagnie de la Grand-Navire
Première édition Non
Edition signée Non
Reliure signée Non
Aux armes Non
Reliure / Format Plein cuir
Taille 36 x 24 cm
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires. S’il vous plaît Connectez-vous ou créez un compte

No Related Posts