LA19 Songe Poliphile magnefique reliure signée Bauzonnet-Trautz plein cuir, aux armes ( non identifié) / full leather . heraldic , weaponry, (not identified)

Laurent-Antoine Bauzonnet est un relieur français né le 14 septembre 1795 à Dole (Jura) et mort en 1882. Ouvrier chez Purgold à 25 ans, à partir de 1820, après une dizaine d'années de formation dans le Jura. Il fut aussi ouvrier dans l'atelier de Simier de 1822 à 1825. Il reprit l'atelier de Purgold puis s'associa à Trautz, le gendre de Purgold.
Nicht lieferbar
SKU
la353
0,00 €
Hangout Librarie Abelard Montolieu

Let us help you
find your book.

  • Auteur: J.G. Legrand .
  • Volumes : 2 . 
  • Illustrations : - .
  • Etat / condition:  tres bon etat, quelques tres legeres frottements, mais tres propre, very good condition, some minor shelfwear ( see photos) .
  • Reliure/ binding: magnefique reliure signée Bauzonnet-Trautz plein cuir, aux armes au dos ( non identifié) / full leather . heraldic , weaponey, on the spine (not identified)
  • Editeur : l'imprimerie de P.Didot l'Ainé, Paris .
  • Année/Year : 1804 
  • Text : Français / french .
  • Pages:  228 / 217 . tranches dorées / All Edges Gilt .
  • Dimensions : 15,5 x 10,5 cm .
  • Ref : Flety 19 .

    Laurent-Antoine Bauzonnet est un relieur français né le 14 septembre 1795 à Dole (Jura) et mort en 1882.
    Ouvrier chez Purgold à 25 ans, à partir de 1820, après une dizaine d'années de formation dans le Jura. Il fut aussi ouvrier dans l'atelier de Simier de 1822 à 1825.
    Il reprit l'atelier de Purgold puis s'associa à Trautz, le gendre de Purgold.
    Les reliures sont ensuite signées « Bauzonnet-Trautz »

    Georges Trautz
    est un relieur allemand né à Pforzheim en 1808 et mort à Paris le 9 novembre 1879. Gendre, associé puis successeur d'Antoine Bauzonnet (ce dernier ayant été doreur de Jean-Georges Purgold), il s'installe à Paris en 1830. Dès lors les reliures sont signées « Bauzonnet-Trautz », jusqu'à la retraite du premier en 1851. Les reliures sont ensuite signées « Trautz-Bauzonnet ».

    Trautz reprend l'atelier de Bauzonnet à sa mort.


    la quête de Poliphile qui cherche sa bien-aimée Polia dans un paysage de ruines, de palais et de temples antiques. Ce parcours allégorique, qui aboutit à la contemplation de Vénus dans les jardins d’une Cythère idéale.

    Poliphile rêve de celle qu'il aime, Polia, mais elle se montre totalement indifférente à ses avances. Commence alors un voyage initiatique qui le conduira sur l'île d'amour : Cythère.

    Le rêve commence, à la manière de la Divine Comédie, dans les affres d'une forêt obscure, où Poliphile, recru de fatigue, s'endort au pied d'un arbre et se retrouve transporté en songe (un rêve dans le rêve) dans un monde merveilleux, jonché de débris antiques. Cependant, de nombreux bâtiments sont encore intacts et Poliphile nous en conte l'architecture par le menu : leurs proportions, leurs ornements, les inscriptions qu'ils portent (souvent en grec, latin et hébreu, parfois même en arabe). Son périple lui fait rencontrer force allégories et êtres fabuleux : des monstres, des faunes, des nymphes, des dieux et déesses. Les nymphes en particulier se montrent très attentionnées et lui présentent « sa » Polia, procèdent à une cérémonie nuptiale, puis emportent les amants sur l'île de Cythère où règne le dieu de l'amour Cupidon. Mais lorsque Poliphile veut serrer sa maîtresse contre lui, elle s'évapore dans ses bras et il comprend que tout cela n'était qu'un rêve.

     

Weitere Informationen
Sprache Frankreich
Illustrierd Nein
First Edition Nein
Signed edition Nein
Signed binding Ja
Aux armes Ja
Schreiben Sie eine Bewertung
Sie bewerten:LA19 Songe Poliphile magnefique reliure signée Bauzonnet-Trautz plein cuir, aux armes ( non identifié) / full leather . heraldic , weaponry, (not identified)
Ihre Bewertung